Transcrire une vidéo: pour l’accessibilité, mais pas seulement!

Si vous me connaissez un peu, vous savez que je ne suis pas totalement fan du fait de « vendre » l’accessibilité par le biais des bénéfices induits. Je me suis exprimé là-dessus à différentes reprises, notamment sur ce blog (cf. Le véritable bénéfice de l’accessibilité, Accessibilité et bénéfices induits, petite mise au point, et plus récemment: Vulgariser l’accessibilité, oui. La dévoyer, non.).

Mais comme je ne suis pas à une contradiction près, je vais vous parler des avantages de faire transcrire vos vidéos, en plus du fait de les rendre accessibles. La suite de: Transcrire une vidéo: pour l’accessibilité, mais pas seulement!

Vulgariser l’accessibilité, oui. La dévoyer, non.

Le Journal Du Net a publié le 8 octobre 2014 un article intitulé « Accessibilité numérique – bonne ou mauvaise nouvelle?« . De mon point de vue, la bonne nouvelle est qu’un site « généraliste » et a priori très lu consacre un article au sujet. La mauvaise, c’est le traitement qui en est fait.

Car l’un des grands problèmes et paradoxes de l’accessibilité numérique, c’est que pas grand monde n’est au courant que ça existe, déjà. Donc en parler est forcément un progrès. Maintenant, cet article-là me pose problème tant sur la forme que sur le fond. La suite de: Vulgariser l’accessibilité, oui. La dévoyer, non.

Félicitez, encouragez, il en restera toujours quelque chose!

Récemment Monique Brunel (alias @Webatou sur Twitter) publiait ce tweet:

La suite de: Félicitez, encouragez, il en restera toujours quelque chose!

Sensibiliser à l’accessibilité : dans la peau de l’utilisateur

Il est une question que posent souvent ceux qui, ayant déjà embrassé la cause de l’accessibilité, souhaitent convaincre d’autres personnes d’y aller : comment s’y prendre ? Quel discours, quelle forme adopter ?

La Journée Mondiale de Sensibilisation à l’Accessibilité (GAAD en anglais), qui a lieu tous les 15 mai, m’a paru la bonne occasion pour partager une idée que j’ai testée récemment. La suite de: Sensibiliser à l’accessibilité : dans la peau de l’utilisateur

Quelques idées simples pour l’accessibilité au quotidien

Savez-vous pourquoi Louis Laforge, présentateur du Grand Soir 3, articule aussi dis-tinc-te-ment ? La raison en est plutôt touchante : il pense à sa maman, malentendante. Il sait qu’en procédant ainsi, il l’aidera à mieux comprendre ce qu’il dit. La suite de: Quelques idées simples pour l’accessibilité au quotidien

Ma lettre au Père Noël

Cher Père Noël,

Cette année, j’ai été bien sage. Enfin, ni plus ni moins que les années d’avant, mais comme ça fait un bail que je ne t’ai rien demandé, et que cette année, j’ai l’impression que tu vas pouvoir m’exaucer… Je me suis dit, comme ça : allez, on le tente. Et puis si par malheur t’existes pas (ce qui m’étonnerait franchement), il y aura peut-être quelqu’un qui lira cette lettre, et à qui ça donnera des idées ? La suite de: Ma lettre au Père Noël

La cuisine a11y

Dans son article intitulé « les mains sales », Bertrand Keller critique l’abus d’une analogie qui rapproche le développement de code de la fabrication industrielle traditionnelle. De son point de vue, il y a une différence fondamentale : « quand on fait du code (plus particulièrement du web) on ne touche pas à des pièces inertes mais à [un] organisme vivant ». La suite de: La cuisine a11y

Interview pour la newsletter du programme ACE de Deque Systems

Deque Systems, l’un des acteurs les plus importants du marché de l’accessibilité numérique, aux Etats-Unis, anime le programme ACE (Accessibility Consultants Engagement). Curieux de ce que cela recouvrait, je me suis inscrit à ce programme, qui comporte notamment un abonnement à une infolettre mensuelle. Autant dire que lorsque Deque m’a contacté pour une interview à paraitre dans le numéro de Septembre 2012, je n’ai pas réfléchi trop, trop longtemps pour accepter.

Voici la traduction en français de cette interview. Enjoy! La suite de: Interview pour la newsletter du programme ACE de Deque Systems

Accessibilité, peinture, et battle de trolls

Nicolas Hoffmann, que ceux qui lisent ce blog doivent probablement déjà connaitre, a publié récemment un billet trollo-humoristique intitulé « Le gros problème de l’accessibilité« . Il y présente quelques caricatures des acteurs de ce mélodrame tragi-comique que donne parfois l’incompréhension entre ceux qui font du web et ceux qui aimeraient le rendre accessible. (Note pour Nico: perso, je me sens moins Gandhi que Kwaï Chang Caine… rapport aux éventuels coups de latte dans la tronche que je peux donner à l’occasion — mais toujours dans le respect de l’autre).

Je ne me suis pas attardé sur ce billet, d’autant que Nico avait annoncé la couleur: c’était du pur jus de troll, pas de quoi s’exciter la glande à réaction.

Puis vint un commentaire d’un dénommé Florian, qui pour le coup, m’a fait réagir. La suite de: Accessibilité, peinture, et battle de trolls