Access 42, nouveau venu dans le paysage de l’accessibilité Web en France

Aujourd’hui, a été annoncée la naissance d’un nouvel acteur sur le marché de l’accessibilité Web français, Access 42.

Enfin, nouveau, si on veut… Si vous êtes intéressé par le petit monde de l’accessibilité Web, et que je vous dis Armony Altinier, Jean-Pierre Villain et Sylvie Duchâteau, ça doit faire tilt. Ajoutez-y Audrey Maniez, moins connue, mais qui va faire parler d’elle, c’est sûr. Ces quatre-là ont décidé de s’associer, et ça devrait faire des étincelles – c’est en tout cas tout le mal que je leur souhaite!

Alors, oui, c’est du copinage éhonté. Je suis resté très ami avec JPV (bien que nos chemins professionnels se sont séparés), et Sylvie et Armony comptent parmi les personnes que j’apprécie et estime beaucoup dans la communauté. En plus, on est tous assis à la même table de travail pour la mise à jour du RGAA, donc je suis totalement partial, et je l’assume!

Il n’en reste pas moins que ce sont de grands professionnels, talentueux, engagés, et intègres. Ils œuvraient chacun dans leur coin. L’union de leurs forces ne peut que produire de bonnes choses, pour le plus grand bien de notre industrie. Il faut des locomotives, des défricheurs, des inventeurs, et ils ont le potentiel pour être tout cela. Et donc je vous aurais fait le même billet, avec le même enthousiasme, même si je n’avais pas été aussi proches d’eux!

Longue vie, bon vent, et j’ai hâte de vivre la suite!

4 thoughts on “Access 42, nouveau venu dans le paysage de l’accessibilité Web en France”

  1. Je découvre ton billet avec beaucoup d’émotion. Le propos aurait en lui-même de quoi faire rougir tant il est élogieux, mais venant de toi, connaissant ton grand professionnalisme et la sincérité de ton engagement pour l’accessibilité, c’est encore plus émouvant. Un grand merci pour tes encouragements.

    Amicalement,
    Armony

  2. Ce coup de pression !
    « Moins connue », bel euphémisme, moi j’aurais dit « carrément pas connue » oui !

    Merci Olivier pour ce billet dithyrambique, ils le méritent bien [sourire].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *