L’accessibilité, c’est comme les bébés

L’arrivée de Gabriel, le mois dernier, dans notre foyer, a ravivé quantité de souvenirs liés à sa « grande » sœur, Océane, de 4 ans son aînée. Rien de surprenant à cela. Plus étonnant en revanche : j’y ai trouvé de nombreux parallèles avec les projets d’accessibilité.

Continuer la lecture de L’accessibilité, c’est comme les bébés

Interview pour la newsletter du programme ACE de Deque Systems

Deque Systems, l’un des acteurs les plus importants du marché de l’accessibilité numérique, aux Etats-Unis, anime le programme ACE (Accessibility Consultants Engagement). Curieux de ce que cela recouvrait, je me suis inscrit à ce programme, qui comporte notamment un abonnement à une infolettre mensuelle. Autant dire que lorsque Deque m’a contacté pour une interview à paraitre dans le numéro de Septembre 2012, je n’ai pas réfléchi trop, trop longtemps pour accepter.

Voici la traduction en français de cette interview. Enjoy! Continuer la lecture de Interview pour la newsletter du programme ACE de Deque Systems

Accessibilité, peinture, et battle de trolls

Nicolas Hoffmann, que ceux qui lisent ce blog doivent probablement déjà connaitre, a publié récemment un billet trollo-humoristique intitulé « Le gros problème de l’accessibilité« . Il y présente quelques caricatures des acteurs de ce mélodrame tragi-comique que donne parfois l’incompréhension entre ceux qui font du web et ceux qui aimeraient le rendre accessible. (Note pour Nico: perso, je me sens moins Gandhi que Kwaï Chang Caine… rapport aux éventuels coups de latte dans la tronche que je peux donner à l’occasion — mais toujours dans le respect de l’autre).

Je ne me suis pas attardé sur ce billet, d’autant que Nico avait annoncé la couleur: c’était du pur jus de troll, pas de quoi s’exciter la glande à réaction.

Puis vint un commentaire d’un dénommé Florian, qui pour le coup, m’a fait réagir. Continuer la lecture de Accessibilité, peinture, et battle de trolls

Les mises en situation de handicap: l’avis de Tanguy

Suite à l’article Le vrai bénéfice de l’accessibilité, et plus spécifiquement suite à une discussion initiée via les commentaires, Tanguy Lohéac a écrit une merveille d’article sur son blog Tanguy rêve: Ce que je pense des mises en situation de handicap. Comme il m’a particulièrement touché, c’est avec grand plaisir que je vous le fais partager.

Le vrai bénéfice de l’accessibilité

Je me suis pris l’accessibilité du web en pleine face un beau matin de février 2005. La date n’est pas neutre : venait de sortir la fameuse loi sur l’égalité des chances pour les personnes handicapées et tout et tout. Et dans cette interview que je lisais sur le Web, quelqu’un de chez Braillenet (je crois que c’était Pierre Guillou) expliquait la portée de cette loi, plus précisément son article 47 sur l’accessibilité des contenus numériques. Continuer la lecture de Le vrai bénéfice de l’accessibilité

Après la « présidence normale », un Paris Web « normal »

Je découvre aujourd’hui comme beaucoup d’autres le programme de Paris Web 2012. Et je dois avouer une  petite déception sur laquelle il m’a semblé utile de m’exprimer. Continuer la lecture de Après la « présidence normale », un Paris Web « normal »

Reportage de France Info sur l’accessibilité du Web: enfin! Et dommage…

Le 15 février, France Info a diffusé un reportage sur l’accessibilité du Web, repris sur son site Web. Des personnes non-voyantes (dont Sylvie Duchateau, de Braillenet, et Fernando Pinto Da Silva, du CERTAM, bien connus dans le métier) témoignent de leurs difficultés quotidiennes à surfer sur le Web, du fait de l’inaccessibilité de la trop grande majorité des sites. C’est à la fois un vrai événement pour notre petit monde, et une occasion manquée. Continuer la lecture de Reportage de France Info sur l’accessibilité du Web: enfin! Et dommage…

Handicapé toi-même

Quand on touche à l’accessibilité, et c’est la moindre des choses, on manipule souvent deux termes aussi connus que mal utilisés : handicap, et déficience. On les confond souvent, on les intervertit, on jongle avec. Souvent pour éviter des répétitions ; parfois parce qu’on ne se prend pas trop la tête avec les nuances. Ces termes décrivent pourtant deux choses très différentes. Continuer la lecture de Handicapé toi-même